HISTORIQUE

 

C’est en juillet 1936 que les commerçants et restaurateurs du village, les membres des Autorités communales, des représentants d’associations et un certain nombre de particuliers, susceptibles de s’intéresser à la création d’une « société de développement » ont été conviés à prendre part à une assemblée consultative avec pour objet une discussion sur l’opportunité de création d’une association de développement et sur l’activité future de celle-ci. Ainsi à l’initiative de M. Paul Montandon et M. Fritz Peter, l’Association pour le Développement de Colombier (ADC) a été fondée le 13 juillet 1936. Le comité était entre autres composé de MM. Théophile Zurcher, Frédéric Kunz, Henry L’Hardy. L’objectif alors était d’attirer l’attention des organismes touristiques sur la localité - sa plage, son château et les beaux sites environnants - et d’entreprendre différentes études et initiatives dans l’intérêt du développement économique de Colombier. Il s’est agit d’abord d’obtenir l’appui financier au moyen de cotisations. Des démarches laborieuses ont été entreprises pour exposer les buts de l’ADC et faire comprendre l’intérêt pour les entreprises de recevoir sur le territoire communal des Confédérés et des Étrangers.

 

En 1937, le 1er dépliant réclame en français illustré de photos a pu être édité et envoyé aux bureaux de tourisme, bureaux de voyage en suisse et à l’étranger. Peu de temps après, Colombier récoltait les fruits de cette propagande. D’autres éditions ont suivi, améliorées, rédigées en français et en allemand, faisant ressortir les avantages de notre territoire offerts aux visiteurs, ceci en particulier par un texte de M. Maurice Jeanneret, professeur et président de l’Association des « Amis du château de Colombier ».

 

●  En 1939, la « Société d’Embellissement et d’Organisation des plages du lac à Colombier » cesse son activité. Le bail qui la liait à l’Etat de Neuchâtel pour la concession et l’exploitation de « Paradis plage » est transféré à l’ADC. « Paradis plage » devenait de plus en plus connu, le nombre de baigneurs augmentait et l’on commençait à parler du « camping ». Saisissant l’intérêt pour la localité et pour son commerce, le comité de  l’ADC sollicite de l’État l’autorisation d’abattre quelques arbres afin de créer un emplacement pour que des campeurs puissent séjourner pendant leurs vacances (une place pour 10 à 15 tentes semblait alors suffisante).

 

●  En 2006 , l’ADC change de nom et devient VivaCité.

 

●  Et en 2011, l’association a fêté ses 75 ans.

 

Il a fallu en 1936 du courage aux fondateurs de l’ADC. L’atmosphère de l’époque, chômage important, montée du nazisme, etc, n’y était pas favorable. Et ils ont eu raison car le développement des activités de l’association a pris un essor que l’on n’imaginait pas à l’époque, en particulier avec la responsabilité de l’exploitation du camping qui est la tâche principale.

Le comité a toujours à cœur de maintenir et d’améliorer, dans la mesure de ces moyens, les installations de « Paradis plage » pour la bonne renommée de celui-ci et de la localité, cela dans l’intérêt général et dans celui des commerçants qui soutiennent l’association.

 

Nous saisissons l’occasion pour transmettre notre reconnaissance à tous les anciens membres du Comité pour leur dévouement et leur travail en faveur de la localité de Colombier.

 

CERISE COM

© Association Colombier Vivacité (2012/2017) - Colombier - Suisse - Tous droits réservés